Accueil

27/07/17 - 06h00

Éric Gold investi par La République en marche

Lu 574 fois

Efficacité d’abord pour Éric Gold.  - ph. J.-L. Gorce

Efficacité d’abord pour Éric Gold. - ph. J.-L. Gorce

Éric Gold, vice-président radical de gauche du Conseil départemental et président de la communauté de communes Plaine-Limagne, sera candidat de La République en marche aux élections sénatoriales.

Cet instituteur de 53 ans, adjoint au maire de Saint-Priest-Bramefant, est pour l'instant le seul désigné dans le Puy-de-Dôme par le mouvement macroniste.

Éric Gold est un proche de Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil départemental, avec qui il fut exclu du PS en 2008. En charge des grands projets, il est très investi dans le dossier de la Chaîne des puys candidate à l'inscription de l'Unesco.

Adjoint à Saint-Priest-Bramefant après en avoir été le maire pendant 22 ans, Éric Gold a défrayé la chronique nationale en publiant une lettre cinglante à l'intention des 28,5 % de ses concitoyens qui avaient placé Marine Le Pen en tête au premier tour de la présidentielle.

Hésitant dans un premier temps, Éric Gold a fini par être convaincu par le credo macroniste. « Il y a besoin de renouvellement et d'efficacité au-delà des partis. Au Département comme à la Communauté de communes, on arrive à travailler au-delà des sensibilités différentes. Ce qui ne veut pas dire que je renie mes valeurs humanistes de gauche. Je pense avoir un profil qui n'est pas clivant ».

Les deux autres candidats seront connus en fin de semaine. L'une (parité oblige) devrait représenter la société civile et l'autre être un « marcheur de la première heure » selon le référent Guy Lavocat.

J.-P. G.




Commentaires

 Commenter

Soyez le premier à commenter cet article

Fil info

Dernières annonces


Informations sur Saint-Priest-Bramefant

Mémoriser cette commune dans le menu